Les Archives : Guerre & Paix entre Sezanettes

Ce matin débutaient les Archives. Autant vous dire que c’est l’année shopping 2019 qui démarrait pour moi, et j’étais au taquet. Et finalement, à la fin de cette journée, la seule qui sera heureuse sera ma banquière, puisque je n’ai pas dépensé un rond. Et ça, c’est uniquement grâce et à cause de toi Sezanette ! Voici donc en quelques points les raisons pour lesquelles je t’aime et je te hais autant..!

Aah… les joies de la sncf ! C’est quoi le rapport ?! 20 minutes de retard et surtout, plusieurs tunnels qui m’ont coûté de précieuses secondes. Et la Sezanette est rapide. Sans compter qu’il y en a un peu plus chaque année, comme le montre le nombre de commentaires postés sur les réseaux sociaux (ce qui en a alarmé plus d’une 😂) ! Et toute la journée, elle a été prolixe :

  • « pas assez de stock » : duh ! Tu t’attendais à quoi ?! Forcément ! Sezane, contrairement à bien d’autres marques qui prennent les clientes pour de grosses buses, ne produit pas de pièces juste pour les solder immédiatement (enfin, je crois pas?!). Plus : 14500 mentions « j’aime » en moyenne par post Insta annonçant les Archives, internationalisation de la clientèle et croissance constante… Il pouvait pas y en avoir pour tout le monde.
  • « pas de licorne« . Enfin, y avait la mienne mais une Sezanette l’avait déjà ajouté à son panier bien entendu. Je m’excuse d’ailleurs si tes oreilles ont sifflé : tous les animaux de la ferme y sont passés. Mais je suis contente pour toi, j’espère que la veste Morison sera heureuse avec toi.
  • « y a pas de quoi s’exciter, c’est cher et c’est pas de la si bonne qualité » : alors, j’ai envie de te dire, à l’image d’une penderie de Sezanette, la vie n’est jamais que noire ou blanche. C’est sûr que certaines pièces ont de gros défauts (mais grâce à votre diligence les Sezanettes, je crois que le service client est bien au courant!), et je suis d’accord avec vous, l’amour a beau vous rendre aveugle, en ce qui concerne Sezane, il est indispensable de faire un choix parmi les motifs (parfois douteux) et modèles favoris, si on veut respecter un budget raisonnable ! La plupart des Sezanettes mixent les tenues avec pièces plus cheap et ça se passe très bien…
  • Back Off, Upper East Side : t’as essayé de shopper sur le site US, meuf! JPP ! Les new yorkaises étaient trop deg’, surtout que le mini réassort de la fin d’aprem n’a pas du tout rassasié les frenchies qui étaient prêtes à tout… même pour pas grand chose ! Love you girls !
  • Back Off, Upper East Side : ce qui va m’énerver plus que tout, c’est quand les heureuses Sezanettes vont recevoir leur commande d’ici quelques jours. Des commandes indécentes aux montants honteux et des commentaires du style : « Mmm je suis plus si sure de moi, je vais renvoyer environs 80% de ma commande comme d’hab« . C’est comme si pour le nouvel an, une nana se sifflait les 3/4 de la bouteille de Champ’, allait tout gerber pour te demander ensuite: « Ah oups, t’en voulais ? » Bah bien sûr que j’en voulais, mais t’en fais pas, je vais juste attendre que t’aies fini et j’irai ramasser les morceaux ?! Donc ben, comme une grosse charclo, j’ai mis une alerte sur Morison et je vais prendre mon mal en patience….
  • Je vous aime un peu, passionnément, à la folie : vous l’avez compris, je suis en mode frustrée, mais en vrai, Sezane sans les Sezanettes, ce serait de la folie. Non seulement vous êtes les batgirls qui débarrassez les collections de leur défauts de fabrication, mais en plus vous maintenez le niveau d’exigence des clientes vis à vis de la marque. Si j’avais pu acquérir un produit aujourd’hui, ça aurait été grâce à vous, à vos conseils : telle blouse taille mal, ce pull gratte, celui-ci taille petit, cette robe tombe en lambeaux dès la première sortie, cette jupe est trop courte, etc. : ma banquière vous est très reconnaissante, et moi aussi !

I.J.

Laisser un commentaire