Le Manifeste des Sezanettes : article 100 !

Le blog a déjà 6 mois. Nous avons écrit 100 articles, posté près de 200 photos sur Insta, créé une page facebook – Sezanettes Anonymes, visité l’appartement un sacré nombre de fois, fait chauffer la CB en ligne ou à la Boutique Solidaire plus qu’il ne faudrait, reçu des messages adorables et d’autres beaucoup moins. Bref, il est temps de faire un point mais surtout de rappeler les bases de pourquoi on fait ça.

Nous sommes 100% indépendantes et 100% des pièces que nous vous montrons ou dont nous vous parlons ont été achetées avec nos petits sous.

Nous croyons à la bienveillance, pour autant, l’honnêteté est essentielle pour nous. Nous vous dirons toujours ce que nous pensons.

Nous avons des des avis, parfois tranchés, mais ceux-ci n’impliquent que nous. Les goûts et les couleurs, tout ça tout ça !

Nous sommes résolument féministes et croyons à la sororité. Oui, on vient d’utiliser le mot ‘féministe’. On précise direct, on a envie d’une humanité plus juste : à bas les inégalités !

Nous sommes en transition écologique. Nous sommes d’ailleurs à différents stades. Certaines regardent où sont fabriqués les vêtements avant de craquer et d’autres non. Certaines sont passées au courses en vrac, d’autres commencent à se dire que ce serait pas mal d’essayer. Nous évoluons. Notre avis aujourd’hui ne sera certainement plus notre avis de demain.

Nous sommes convaincues qu’il y a une meilleure façon de consommer. La fast-fashion ne nous convient plus. Pour autant notre plus grand débat reste la position de Sezane à ce sujet. Oui, c’est de la petite production, oui tout le stock est vendu. Mais est-ce qu’une vingtaine de collections, pré-collection, capsules et autres sont vraiment nécessaires ? Le tout pour créer une frénésie d’achat due à un nombre de pièces très limitées ?

Nous sommes exigeantes, peut-être un peu pointilleuses, voire perfectionnistes. Donc oui, on attend le meilleur de Sezane : sur la qualité, le service, mais aussi l’environnement et l’éthique.

Nous sommes parfois révoltées par certaines actions, comportements ou remarques. Pour autant, nous ne valons pas mieux que les autres – pas moins non plus. Et qu’on soit d’accord ou pas, nos jugements ne concernent que nous.

Nous sommes grandes, petites, minces, enrobées, enceintes, à l’aise dans notre corps, ou moins. Bien-sur que nous avons des complexes irrationnels. Mais nous sommes certaines que cette diversité est le reflet de la réalité. A quand des mannequins Sezane qui nous ressemblent ? Et à quand tous les modèles dispo en taille 34 à 44 ? Toutes les femmes sont belles, moment Dove…

Nous assumons que certains modèles ne correspondent pas à nos morphologies malgré des gros coups de coeur et donc de belles déceptions.

Nous aimons les imprimés fleuris ou l’uni uniquement, les jupes au-dessus du genou ou à l’inverse les longueurs midi, les coupes ajustés ou les coupes loose, les pantalons taille haute mais aussi basse, on préfère les Gaspard ou les Barry. En gros, on aime rarement les mêmes choses, et c’est rassurant !

Mais avant tout si nous sommes là c’est parce que nous sommes addicts à cette marque qui nous rend raisonnables mais également complètement dingues. Mais nous l’aimons.

Et pour finir, nous sommes là pour nous marrer ! Pour rire de cette obsession et en faire notre propre thérapie.

Kiss kiss, love love à toutes les sézanettes,

M.S. pour les Sezanettes

C’est le moment de nous donner votre avis : qu’est-ce qui vous plait dans le blog, qu’est-ce qui vous plait moins et qu’est-ce qu’on pourrait améliorer ? Bref, dites-nous tout : sans filtre mais avec bienveillance 🙂

9 réflexions au sujet de « Le Manifeste des Sezanettes : article 100 ! »

  1. Hello le blog 🙂,
    Je vous ai découvert il n’y à pas si longtemps et j’adore votre objectivité tout en étant « addict ». je trouve ça sain et très chouette !!
    Pas de tabous, pas de langue de bois 👍
    Je ne comprends pas trop/regrette, que les clientes Sezane n’ai pas cette même objectivité en participant aux sujets du blog.(participation très très très faible comparé aux volume de clientes qui pourtant recherchent sans arrêt des actus sur la marque)
    J’ai l’impression qu’une bonne part des clientes sont « comme des petites filles énamourées » avec la marque et n’ont/refusent tout sens critique.?
    Un peu genre « adepte de secte mais auto-fanatisées » 🙂
    Continuez vous êtes d’utilité publique 👍💐🎉

    1. Ah mais c’est trop chou!! Et surtout, c’est très encourageant! Je me dis parfois que j’en demande de trop ou que je suis trop critique vis à vis de cette marque… donc vraiment merci, c’est rassurant de savoir qu’on est pas les seules à s’insurger contre certains abus! Et en meme temps… j’aime tellement Sézane! Merci d’etre fidèle au blog Lp, tes retours sont toujours interessant et on aime te lire ici!

  2. ❤️❤️❤️ Je me suis tout de suite reconnue dans le ton du blog ! ,🙂 « tendresse et objectivité »
    un peu comme un cœur sur pattes 🐾qui aime trancher dans le vif quand ça lui paraît juste et honnête ! (un cœur avec une épée quoi ! Un nouvel emojis ? 😀, trop mignon je le vois déjà avec sa petite cape 😁) , délire du soir…. 🎉

  3. Comme les autres lectrices, j’apprécie le ton et l’objectivité.
    Le fait d’aller chercher des sources ailleurs sur le net est un bon point (je pense à l’article récent d’Anne).
    Je connais Sézane depuis…les composantes et les ventes Ebay.
    Le parcours de sa créatrice et de la marque qui me fascinent.

    Petit coup de gueule pendant mon café:
    Je suis en revanche très sceptique sur les conséquences de l’engouement.
    Je ne cautionne pas/comprends pas les nanas qui revendent les goodies à des prix…(les tote bag…et elles sont scandalisées quand elles ne reçoivent pas le cadeau parce qu’elles ont commandé avant le lancement de l’opération…Courage aux CM!!)
    Et là…regardez les prix de vente des pièces des Archives…J’attends un colis et je suis bien contente d’avoir eu la chance de shopper robes et chaussures quand je vois que c’est revendu avec+ 50% du prix..Pareil pour les pièces vendues à la Boutique Solidaire.
    Tout ça n’est pas dans l’esprit de la marque…j’ai presque envie de militer pour la suppression de leurs cadeaux!!

    Vous en pensez quoi ici?

    1. Merci Kriss pour ce retour hyper pertinent! je suis parfaitement d’accord avec vous sur ce point en ce qui me concerne. je trouve ca hallucinant de voir le nouveau maxi tote bag en vente à 25€ minimum par exemple. Surtout qu’on nous a soufflé que la revente de cadeaux/échantillon, sur Vinted notamment, sont à la base interdits dans le réglement!
      Mais pour avoir fait pas mal de recherches dans le cadre d’article pour le blog, je me suis appercue que certaines marques de luxe (comme Moschino) rencontrent le meme engouement sur leur goodies. On est d’accord: on est pas du tout sur la meme gamme!! Par contre j’ai aussi vu de nombreuses Sézanettes proposer inclus les cadeaux recus lorsqu’elles revendent leurs pièces Sézane et ca, on en parle pas assez sur le blog! Bref, j’imagine que les « cadeaux » Sézane font partie de l’identité de la marque et que les nombreuses plaintes de clientes viennent en fait du manque de transparence de Sézane sur ceux-ci: en comparaison, Balzac Paris indique à chaque commande la valeur des « cadeaux » et si ceux-ci seront inclus ou non à la commande. De quoi couper court à toute spéculation! Vous pouvez choisir de les recevoir ou non!
      Mais comme vous l’avez d’ailleurs souligné: Sézane est une marque encore en construction, qui est en constante évolution, qui est passée du marché de l’occasion à la vente plus ou moins « massive », et avec des stratégies marketing qui, à mon sens, relèvent plus souvent du bricolage et du « one shot » qu’autre chose (bien qu’ils doivent etre doté d’un CRM plutot avancé…): mais c’est mon opinion!!
      En ce qui concerne la revente de pièces BS, je vais laisser les sézanettes parisiennes du collectif vous répondre car elles se sont fait la meme remarque que vous!!!

    2. Merci de nous lire et ravie que ça vous plaise !
      Pour ce qui est de la revente spéculative à la hausse, bien-sur que nous sommes scotchées à chaque fois. Oui, nous allons beaucoup à la boutique solidaire, nous y achetons beaucoup – pour nous, jamais dans l’optique de revendre. Le hic de la BS c’est qu’on ne peut pas échanger ou être remboursé, la revente est donc inévitable. Mais à quel prix ? Car oui, nous voyons les pièces et les retrouvons le soir sur V. au prix fort voire plus. C’est tentant en même temps, de trouver des pièces recherchées à un prix intéressant et de ses dire que la revente financerait une partie de son propre shopping, non ? On ne cautionne pas et c’est une des choses qui nous révolte mais que faire ? Même les marques de luxe n’arrive pas à gérer ce type de question.

      1. Merci pour vos retours intéressants!
        En ce qui concerne la BS, je n’y suis allée que 3 fois et n’ai pas acheté systématiquement…car on peut essayer sur place et si ça ne convient pas…on laisse aux copines!
        Quand c’est pour offrir, c’est une autre question. Se retrouver avec un vêtement qui ne nous va pas je peux comptendre. Ceci dit…les profils vinted qui revendent de toutes les tailles…

        Et les marqje un peu plus « luxe », je ne suis pas vraiment cliente. Je me sens moins concernée.

        On peut aussi faire un coucou au personnel de marques de prêt à porter qui ont accès à des ventes internes à -70% et qui revendent un peu en dessous du prix boutique.

        Question d’éthique.
        Et quand on a besoin d’argent, on ne se pose pas trop de questions sur, justement, cette fameuse éthique.

        Quant aux goodies, je ne savais pas que leur vente était interdite. Mais je ne comprends pas encore tout sur V.
        Perso, je les offres à mes belles soeurs, copines qui n’ont pas les mêmes moyens/priorités que moi!

Laisser un commentaire