#ConfineTaSezanette

C’est le grand chamboulement – voire la « guerre » – sur la planète Sézane. Comment s’adapter au confinement ? Faut-il continuer les livraisons ? Les échanges en mains propres sont-ils réalistes ? La sezanette se cherche et se pose des questions alors que pendant ce temps là…

Ben pendant ce temps là, des gens vont travailler tous les jours. Et c’est en les remerciant, en leur souhaitant bon courage que je tiens à débuter ce billet. Juste merci de prendre soin de mon grand-père, d’avoir entretenu l’immeuble, de m’avoir servi avec le sourire lors de mon unique sortie de la semaine, d’avoir ramassé les ordures dans la rue, d’avoir réapprovisionné les stocks, d’assurer tes fonctions alors que tu n’es pas équipé mais qu’on a besoin de toi, de continuer à bosser et prendre des risques alors que t’es payé au SMIC. 🥰Promis, je ne sortirai pas… mes Story Insta, je les ferai de chez moi.

Désespérées, on laisse enfin les enfants jouer avec nos cartons… 😏

Tout a bien commencé sur les réseaux sociaux: des initiatives ont germé pour occuper les sézanettes recluses (et de nouveau, on souhaite bon courage à toutes celles qui travaillent). On a beaucoup aimé les challenges mis en place (chapeau au #defidressingdana) et les idées créatives: ils nous mobilisent et créent du vrai lien entre les sézanettes. Tout ce dont on a besoin en ce moment! 👌 Par contre, on a halluciné quand on a constaté que certaines continuaient de proposer – et d’accepter – des échanges de totebags « en mains propres » au cours de la semaine… 🤦‍♀️ #ConfineTaSezanette !

Ce qui a divisé et vraiment mis le feu au poudre au sein de la communauté Sézane c’est la question:

est-ce raisonnable de commander ?

Au début du Corona, avec la fermeture des magasins – alors que certains étaient en train de dévaliser les pharmacies et les tabacs – les sézanettes étaient genre: « quid des retours? », « qu’en est-il des commandes en cours? » Normal. Chacun ses priorités. 🤔 Mais beaucoup de sézanettes ont été surprises par l’annonce de Sézane de maintenir le lancement de sa nouvelle collection. Paye ta cohérence. 🙃 Ton président t’annonce que t’es en guerre, tout le secteur médical te confirme qu’il ne faut pas sortir, le monde entier se confine, mais la sézanette est rassurée, elle pourra commander son petit colis parfumé, les équipes de Sézane sont mobilisées.🧚‍♀️
En théorie, on devrait se demander « est-ce normal de commander des fringues alors que le monde s’arrête? » mais beaucoup sézanettes sont du style: « combien de temps faut-il garder le colis en quarantaine avant ouverture? Le livreur va t-il oser déposer et laisser sans surveillance un colis SEZANE ??! » Tu ne te demandes pas plutôt : « vais-je entrevoir un regard réprobateur dans ses yeux ? Suis-je la raison pour laquelle il se mettra en grève demain? Ai-je vraiment besoin de cette robe à fleurs, lavage à sec uniquement, pour me sentir vivre? C’est simple, si le jeune insolent se permet la moindre réflexion à la remise du colis, faut lui claquer comment Sézane est solidaire du Covid. Comment la marque va reverser les ventes de ses totebags (oui ceux donnés gratuitement d’habitude, mais que là elle va vous vendre) et filer un pourcentage de ses bénéfices aux Hôpitaux de France. « Et puis, c’est pas ma faute si Sézane ne proposait pas encore de se faire livrer au retour à la normale… Sinon, vous pensez bien… j’aurais attendu… 😐🤨😑

Sezane Covid19

Alors Sézane devrait-elle cesser ses activités? Bien entendu qu’il faut maintenir l’activité économique tant qu’on le peut. Mais quels sont les risques (pour ce qui est, apparemment, un achat de première nécessité 😳)? Et qui en prend la responsabilité? Petit calcul vite fait, si je valide un panier, je mets en danger qui ? Admettons, le livreur, une à deux personnes en centre de tri postal, une aux expéditions Sezane, une pour la mise en colis. Pfff, c’est que dalle. Je peux tout à fait me permettre de faire un retour si ça ne me plaît pas après ça… 🙄

Mais si vous me dîtes qu’il est si essentiel de maintenir les commandes Sézane dans le cadre d’une pandémie (pour le moral des troupes, tout ça…) alors à ce moment là, pourquoi pas des dérogations – voire des promotions – aux sézanettes qui ont déjà contracté le virus (parce que du coup, elles l’ont bien mérité 😅) ou qui sont obligées de se déplacer (et donc de prendre des risques) dans le cadre de leur travail? Etant donné que ces dernières assurent des services essentiels (puisqu’on les oblige à sortir), les habiller, quelque part, ce serait participer à l’effort de guerre viral non?! 😏😝 -50% + livraison et retour gratuit sur toute la nouvelle collection pour elles ??! 🥳🥳

Je pense enfin à toutes ces sezanettes indépendantes, entrepreneuses ou salariées qui s’apprêtent à perdre une bonne partie de leur revenus à cause de cette pandémie, et pour qui, les prochaines semaines seront compliquées. Comment s’adapter, rebondir financièrement lorsque l’on est cloisonnée? Alors que les photos de la nouvelle collection nous harcèlent sur Instagram, il est évident que certaines d’entre nous vont devoir faire une croix sur Sézane. Plein de choses vont changer. Et on réalise à peine ce qu’il nous arrive, que c’est déjà l’étalage des nouvelles commandes et l’ouverture des colis sur les réseaux sociaux… comme si de rien n’était?🥺 Indécent? Ce qui pourtant ne l’était pas hier? Le confinement, les restrictions financières soulèvent de plus en plus de questions sur nos modes de consommation et sur nos interactions: qu’est ce qui est prioritaire, qu’est ce qui est essentiel. On est toutes un peu perdues…

En fait – et c’est sûrement normal – c’est parfois dur de se sentir concernée. Surtout quand on est recluse, que tout va bien: avec un salaire, un frigo plein, et le graal même -> un « jardin »🌱🌳🍃. Mais la réalité des choses, c’est que les premiers cas inquiétants sont là. Autour de soi. Parfois chez-soi. Et dans ces moments là, on n’utilise plus le hashtag #sezane. La sézanette confinée avec ses enfants, rongée par l’angoisse parce que, depuis plusieurs jours, le thermomètre est bien trop élevé, elle ne poste pas sa réalité: les joggings tâchés, les monticules de couches, les pleurs. Elle n’a aucune envie de voir les pubs Sézane, d’entendre parler réassort et ouverture de colis. 🤮🤬🤒🧟‍♀️ Elle se pose beaucoup de questions, et elle préférerait trouver l’inspiration. Pour faire mieux demain.

I.J. pour les Sézanettes & Co.

A quand un lookbook « vous êtes belles, même cloisonnée » ? La collection Covid S19 + masque offert lors de la première commande bientôt disponible ?!

Une réflexion au sujet de « #ConfineTaSezanette »

Laisser un commentaire