Sezanette, qui es-tu ?

Le temps de la psychanalyse de la Sezanette est venue ! Rien de grave, si on est là c’est qu’on a tous quelque chose de Sezane en nous 🙂 Vous pensez être plutôt Addict, Accro au totebag, Business Girl ou Sezanette à la recherche de bon plan ?

copyright Sezanettes & Co.

Êtes-vous LA Sezane Addict ?

celle qui a fait un repérage minutieux du look book 1,2 ou 12 et qui met une alarme à 10h le jour de la sortie de la nouvelle collection ? Parce que bon, avec les histoires de stocks Sezane, on sait que potentiellement seulement quelques pièces seront disponibles dans chaque taille. On sait toutes que les réassorts du mercredi, c’est aussi aléatoire que de gagner au loto. Et que ce Gaspard en telle nouvelle couleur est absolument essentiel à votre garde-robe, en plus des 12 autres pièces qui sont dans votre panier et que vu que les retours sont gratuits, pourquoi se priver ? Entre en avoir pour 200€ et avoir la livraison gratuite et se faire plaisir quitte à tout renvoyer, c’est compliqué de trouver le juste milieu… Cela implique donc de faire une nouvelle commande à chaque nouvelle collection et Dieu sait que Sezane est prolixe à ce niveau-là! La vraie question est mais d’où sort tout cet argent ? Parce que claquer 500€ tous les mois, si ce n’est plus, chez Sezane c’est un budget tout de même ?! Vous avez un salaire à 6 chiffres ? Vous connaissez quelqu’un à la française des jeux qui vous donne les chiffres du keno en avance ? Vous avez un esclave financier qui paye pour vos extravagance Sezanesque ? Bref dites-moi, je suis curieuse !

Ou êtes-vous plutôt une accro du tote bag?

C’est un peu comme la précédente, on peut d’ailleurs être ET addict ET accro du tote bag. Et bam ! L’objectif de l’accro du tote bag est simple, tous les attrapez, heu les collectionner tous ! De multiples raisons peuvent pousser à cela cf article dédié aux tote bags. Mais le truc c’est de faire au moins une commande en début de nouvelle saison pour être sûre que le précieux tote bag soit toujours dispo et bien déposer dans le colis ou dans le sac à l’Appartement (avec même possibilité de choix à l’Appartement quand c’est possible, exemple cet automne avec les tote bags uni bordeaux, rose pâle, kaki et vert d’eau). Je te vois bien miss accro du tote bag, construire ta stratégie machiavélique pour tous les obtenir !

Ou êtes-vous une business girl ?! 

à faire de l’achat/revente de produits Sezane, à miser sur les futurs it-Bag ou produits phares qui seront out of stock presque immédiatement ? Sezane est devenu un phénomène qui a réussi à générer ce type de business. Acheter un pull à 95€ et le revendre 120€ sur Vinted direct sans scrupules car plus dispo sur le site ! Faut avoir du nez, du temps et de la trésorerie et le goût du risque. Ou alors aimer ce que l’on achète au cas où on n’arrive pas à le vendre. Et dans ce cas, au pire un pull en plus pour l’hiver n’a jamais fait de mal à personne, surtout un Gaspard même dans un coloris potentiellement chelou ! 

Ou êtes-vous la pro des bons plans ? 

la Sezanette à l’affût des bons plans qui s’en fiche d’avoir les dernières pièces dès leur sortie, qui ne connait pas le nom du manteau acheté, du moment qu’il lui plaît, mais qui aime malgré tout beaucoup Sezane et qui veut maximiser son investissement. Parce que oui, c’est possible ! Que ce soit grâce aux archives et là en plus de l’alarme essentielle, il faut être au taquet et sacrément rapide du clic. Quelques pièces, à prix doux (dixit Sezane) parfois en une seule taille de précédentes collections, sur le site de la marque uniquement. Et là ce n’est plus le loto mais carrément l’euro millions niveau chance de trouver l’article qui nous fait de l’œil dans la bonne couleur et la taille souhaitée ! Il y a eu les braderies 2 fois par an en janvier et juillet, directement sur place, les lieux ont évolué mais toujours du côté de la rue Saint Fiacre à Paris. Mais les braderies ont été remplacé par la Boutique Solidaire. Idem l’adresse peut changer mais le concept reste le même : des pièces d’anciennes collections, des prototypes, des pièces avec de petits défauts, le tout non échangeable et non remboursable mais à prix réduits. Et là on peut y trouver des merveilles comme les pires horreurs, chacun ses goûts. Mais trouver des Léa léopard encore dispo sur le site à 190€ à ta taille à 100€ c’est quand même un truc de ouf, non ? Presque le même frisson que le jour où le en 4ème Antoine la coqueluche du collège t’a demandé de sortir avec toi ou encore le jour où tu as signé ton premier CDI ! D’ailleurs la Sezanette bon plan peut également être une business girl et là les bénéfices peuvent être démultipliés. Par contre, pour la Boutique Solidaire, il faut venir sans but et sans attente, au risque de repartir déçue, voir très déçue ! Car venir pour acheter du Sezane et repartir brocouille – comme on dit dans le bouchonnois – est une expérience particulièrement désagréable. La Sezanette fan de bon plan le sait bien, ça ne l’empêchera pas de repasser le mois prochain !

M.S.

Une réflexion au sujet de « Sezanette, qui es-tu ? »

  1. Étonnamment ce sont les mailles qui cartonnent en ce moment : Barry ou Gaspard en tête. Les sacs sont toujours une valeur sûre avec une longueur d’avance pour le Tiger camel. Et un ou deux modèles chaque saison genre la jupe Karel fleurie qui a pourtant un imprimé douteux 😂

Laisser un commentaire