Le mec qui veut t’apprendre à te sapper… mais bien sûr…

Les vidéos tuto d’Alessandro (« Studio Sézane »), j’ai vraiment du mal à les prendre au sérieux. C’est qui Alessandro ? Bah tu sais, le mec qui veut t’apprendre le bon goût sur l’Instagram de Sézane

Alors je vous rassure: la société m’a bien inculqué que l’homme blanc avait toujours raison. Mais déjà qu’à longueur de journée, je me tape l’ego de mes pairs XY dans la rue, au taff, dans les transports en commun, dans les magasins… Faut-il vraiment qu’un mâle s’immisce aussi dans mon dressing Sézane?! Ces vidéos me donnent cette impression désagréable d’avoir à nouveau 14 ans: quand je mixais allégrement motifs et couleurs contradictoires au nom du confort et de la différence (mais pour ma défense, y a pas grand chose qui va avec des cheveux verts) et que mon entourage, desespéré, tentait vainement de m’apprendre la vie… 😓Alors, oui, s’il vous plait, vous les hommes qui passez par hasard sur ce blog (surtout qu’on ne parle jamais d’Octobre donc je ne sais pas ce que vous foutez là), taxez moi de misandrie, je l’ai sûrement bien mérité.🤟 Mais vous pouvez bien allez vous faire voir si vous croyez qu’après plus de 2000 ans de domination masculine blanche sur la mode et la mort de Karl, vous allez encore pouvoir me donner des leçons sur la manière de porter du Sézane!
Alors Alessandro, comment porter l’imprimé vichy noir et blanc? « avec du blanc ou un jean ». D’accord. C’est limite vexant en fait. 🙄

Et pourtant, ici, on aime les tutoriels What The Fuck (ndlr: on espère d’ailleurs que les lectrices ont compris que c’était du second degré…😕) mais là, j’ai un doute: faut-il prendre Alessandro au sérieux?!
On aurait pensé qu’avec de nouvelles capsules toutes les trois semaines, ses lookbooks, ses itgirls, Sézane avait tout ce qu’il faut pour alimenter son Insta. Mais il faut croire que la marque est désespérée pour toujours plus de contenu. S’ils n’ont pas 3 stories par jour, c’est la panique. Il faut du clic, il faut du like. Il faut que j’existe.

C’est là qu’on sort Alessandro du chapeau: il est tellement sympa ce gars. Et a bon gout en plus. Toutes les nanas qui ont eu le droit à une séance shopping avec lui ont d’ailleurs été conquises! 👌 Et je suis persuadée qu’il est d’excellent conseil, c’est pas la question, mais ses posts sont un peu contre-productifs. Surtout quand il y a tellement mieux à faire…
Car voilà où ça coince: Sézane est basée sur une communauté hyper active de clientes et de blogueuses. C’est même comme ça que la marque a commencé et a grandit. Donc si vraiment le but de ces posts était de suggérer des looks, pourquoi ne pas s’appuyer sur ces mêmes influenceuses qui publient déjà des tonnes de looks quotidiennement? Déjà c’est limite des pros, elles créent d’elles-même des associations de fou et en plus, elles ont la confiance de vos potentielles acheteuses. Et faites pas genre vous le savez pas: la page Sézane Lovers prouve bien que si. Mettre en avant des clientes lambda, non seulement les fideliserait (ah, le pouvoir de la flatterie…), mais en plus, c’est un accès direct à leur réseau. Alors, vous allez me répondre: c’est pas aussi simple… les droits, gnagnagna. Heu…. on est en 2019, vous savez très bien que vous avez carrément les moyens et les outils à votre disposition pour le faire.. 🤫

Ceci étant dit, autant les story Alessandro ne servent à rien, autant les mini-videos « The Sezane Way » sont hyper adaptées et répondent pour le coup aux attentes des clientes qui ont besoin de voir les vêtements portés, de les voir bouger (surtout quand on sait qu’elles sont nombreuses à commander uniquement en ligne…)🥳

I.J.

« Ouais I.J. c’est qu’une langue de p…. jamais contente. Si elle déteste Sézane, elle arrête d’acheter et puis voilà » -> j’ai envie de vous répondre : qui aime bien, chatie bien. Je kiffe Sézane. Je sais aussi que c’est une marque attentive aux retours de ses clients. Donc si j’ouvre ma gueule, c’est bien parce que j’ai envie que la marque progresse et s’améliore. Sinon bah je vous parlerais de séries, j’hurlerais sur Macron qui brade la FDJ, je vous donnerais ma recette du crumble pomme myrtilles et je posterais des photos de mon chat. Mais bon, c’est comme les conseils d’Alessandro, ça servirait à rien…

4 réflexions au sujet de « Le mec qui veut t’apprendre à te sapper… mais bien sûr… »

  1. Vous n’êtes qu’une bande de sorcières – c’est fou de n’avoir autant rien à faire de votre vie pour venir déblatérer vos petites merdes sur un blog. Le pire, c’est que celui-ci doit vous prendre du temps, de l’énergie et que vous pensez sincèrement faire un truc chouette ! Mais, au secours !!! Le thérapie c’est ce qu’il vous faut asap

    Enlevez cette photo d’Alessandro qui ne vous a absolument rien demandé qui que ne vous donnerai même pas l’heure dans la rue.

    1. Oh tu sais, tu peux mettre sorcière au singulier, j’ai bien signé cet article qui m’a pris (genre ca a l’air de te travailler alors je te file l’info): 20 minutes. Non pas que j’ai à me justifier, mais je me suis dit qu’écrire, au final, c’était tout aussi bien que de monter un niveau sur Candy Crush. Bon pis, j’ai bien précisé à la fin que j’étais une langue de p… Deal with it!

      (PS: pour avoir l’heure, j’utilise généralement mon smartphone en fait, pas besoin d’Alessandro pour ca non plus!🤣)

  2. Ces 20 minutes t’aurais dû les utiliser pour baiser, ça t’aurais détendu !!! Mon Dieu l’angoisse que tu es

Laisser un commentaire